Qu’est-ce que la récupération de données ?

À l’heure où tout est informatisé, la perte de données est une situation que l’on rencontre le plus souvent. Cela peut résulter du plantage système, de la panne du disque dur, d’un virus ou encore d’une suppression accidentelle de l’ensemble d’un dossier. Heureusement, en informatique, tout est récupérable. Les données effacées ne disparaissent pas complètement. De plus, la récupération de fichiers supprimés peut se réaliser sur tous les types de support comme les disques durs, mais aussi les mémoires flash telles que les clés USB, les cartes mémoire et les disques SSD.

Récupération de données sur un disque dur : comment ça marche ?

Récupération de données laboratoireLa récupération de données sur un disque dur dépend de l’état de celui-ci. Si le disque dur est encore opérationnel, on peut récupérer les fichiers perdus à l’aide d’un logiciel conçu à cet effet. S’il a du mal à fonctionner ou émet des bruits lors du démarrage, mieux vaut faire intervenir un spécialiste en la matière. Il existe plusieurs modes de récupération que l’on peut adopter : mode assistant, mode récupération de fichiers perdus, récupération brute et récupération de partition.

Pour le mode assistant, il suffit de rechercher les fichiers supprimés ou perdus. Ce mode de récupération convient parfaitement aux utilisateurs peu de connaissances en informatique. Avec le mode de récupération de fichiers perdus, on peut retrouver en quelques secondes les fichiers effacés en donnant tout simplement le nom de ces derniers, ainsi que leur chemin d’accès. Le mode récupération de partition est plus efficace si l’on souhaite récupérer l’ensemble des données perdues. Enfin, la récupération brute consiste à faire un scan approfondi du disque dur et à restaurer toutes les données qui s’y trouvent.

Pour récupérer vos fichiers si la situation est particulièrement complexe, vous pouvez faire appel à Ordidocteur, ils sont spécialistes de la récupération de données en laboratoire.   Récupération données fonctionnement

Qu’en est-il de la récupération des données sur les supports flash ?

Les supports flash comme les clés USB, les cartes mémoires et disques SSD conservent toujours des données même si elles ne sont pas alimentées électriquement. La disparition des données sur ces supports peut survenir en cas de perte brusque de puissance, de surcharges électriques, d’écrasement de la plaque électronique et de surchauffe. On peut restaurer les fichiers qui se trouvent dans les mémoires flash à l’aide des logiciels spécifiques.
Dans le cas d’un disque SSD, la récupération des données peut s’avérer compliquée. Et pour cause, il est nécessaire de dessouder les composants flash. Cette opération permet de se libérer du contrôleur et de déceler les défauts de celui-ci. L’algorithme d’organisation des fichiers sur les composants sera ainsi effacé. On procède ensuite à la réorganisation des données pour que les fichiers récupérés soient lisibles.